">
Actualités >

Emplois aidés : le CROS et le Mouvement associatif interpellent les parlementaires


Ce vendredi 6 octobre a vu la mobilisation des réseaux associatifs régionaux à la Maison Régionale de l'Économie Sociale et Solidaire à Fleury-les-Aubrais (45).
Cette action, initiée par le Mouvement associatif Centre-Val de Loire et le CROS Centre-Val de Loire, est une interpellation faite aux parlementaires sur l'impact négatif et immédiat de la réduction des contrats aidés pour le milieu associatif.


Jean-Louis DESNOUES, président du CROS Centre-Val de Loire animait cette réunion ayant pour invité le député de la 6e circonscription du Loiret, Richard RAMOS, en charge des affaires économiques et agricoles au Parlement, le seul parlementaire ayant pu se libérer ce matin-là. Les représentants d'associations de plusieurs réseaux associatifs formaient le cœur de cette mobilisation.

Après un rapide tour de table de présentation, le Président pose le sujet, l'ESS est une branche de l'économie qui pèse 10% des salariés en région. Le mouvement associatif a une utilité sociale, il pallie un certain nombre de manques auquel l'État ne peut faire face. L'utilité sociale a un coût qui doit être pris en charge pour tout ou partie par la puissance publique, dans le cadre de cette mission d'intérêt général.

Le député, Richard RAMOS, reconnait que la loi a été annoncée de façon trop abrupte, s'agissant de réduire des lignes budgétaires faisant fi de la situation de ses bénéficiaires. Mais, il nous informe d'une piste de réflexion en cours, sur la création d'emplois associatifs, d'une durée de 5 ans. A SUIVRE !
Cela pourrait émaner de la mission d'évaluation qui a cours en ce moment et doit délibérer d'ici la fin 2017.

M. DESNOUES insiste sur le fait que Cap'Asso (politique régionale permettant une aide au projet associatif et à l'emploi) existe dans la continuité, et ce, depuis 12 ans. 30 à 40% des emplois créés dans les réseaux associatifs en région Centre-Val de Loire sont pérennisés. Il dénonce les effets d'aubaine et même les incitations de l'Etat visant à inverser de manière temporaire les chiffres du chômage.

L'Union de Pétanque Argonnaise, présente à cette réunion, via son directeur et une personne dernièrement en emploi aidé, présente le développement de son association, 400 licenciés, 180 jeunes, le plus gros club de la région, 700 élèves et 7000 personnes ayant participé à une ou plusieurs journées par an, en partie possible grâce à l'appui de ces dispositifs. Aujourd'hui, en tant qu'association de quartier, ils pensent faire honneur à leur devoir d'intégration de d'insertion, pour ceux qui travaillent avec eux et ceux qui viennent faire du sport. Il dénonce le manque de lisibilité et se demande ce qu'il va advenir de tout cela.

Carole Barreau de la Ligue de l'Enseignement s'interroge ; "Comment les structures de 2 à 3 personnes vont-elles survivre si l'on supprime un poste? C'est la viabilité de l'association qui est mise à mal également."


M. DESNOUES exprime ses inquiétudes vis à vis des compétences partagées mais du coup, non obligatoire. Partagées quand tout va bien et par tous, et pour le reste? Le mouvement associatif est dans une zone blanche. Il aurait aimé que cette mission d'évaluation soit mise en place avant les annonces désastreuses.

Deux jeunes qui ont vu récemment leur contrat s'arrêter, nous parlent de leur expérience grâce à leur emploi, en contrat aidé. "Cela m'a permis de grandir dans ma tête", de retrouver le rythme du travail, de "valoriser mes compétences"...

Pour clôturer ces échanges, M. RAMOS propose, outre ses services au cas par cas, pour les cas d'URGENCE, de réaliser un suivi de cette réunion. Il ne souhaite pas en rester là. Il invite le mouvement associatif à mobiliser ses collègues parlementaires de la région Centre-Val de Loire, afin de co-signer une lettre au 1er Ministre.
"Le monde associatif est le poumon de la France, il va au delà de tous les clivages et les contrats aidés, ce sont des parcours de vie".

Affaire à suivre !

Pour en savoir plus,
> Télécharger le journal de 8h du samedi 7 octobre de France Bleu Orléans.mp3 (Les contrats aidés, à partir de 3'19)
> Lire l'article du Mouvement Associatif





Les partenaires du CROS

PARIS 2024


Agenda du CROS


FORMATIONS :
>Formations de bénévoles 2017 du mouvement sportif de la région Centre-Val de Loire

> Formation de formateurs : du 6 au 8 novembre et 6 au 8 décembre 2017

> Rechercher efficacement des partenaires privés pour son association sportive : les 11 et 12 décembre 2017

Pensez à mener l'entretien professionnel obligatoire auprès de vos salariés !
Des questions, Quels outils adaptés utiliser ...?

--> 02.38.49.88.52 ou formation.cvl@franceolympique.com

A propos de nos formations

Nos références

Conditions générales de vente

Contacts


Le CROS CVL est référencé dans le Datadock

Annuaire du sport

BasiCompta®

Sur les réseaux...



Où nous trouver?

Comité Régional
Olympique et Sportif
Centre - Val de Loire

6 ter rue de l'Abbé-Pasty
45400 FLEURY-LES-AUBRAIS
Le plan d'accès

Horaires d'ouverture et coordonnées du CROS

Horaires du Secrétariat
8h30-12h30 / 13h30-17h00
Fermé le mercredi après-midi
Coordonnées
Tél : 02.38.49.88.50
E-mail : centrevaldeloire@franceolympique.com

Rechercher