Olympisme et mouvement sportif >

Le CIO envisage l'ajout de 7 disciplines au programme des Jeux d'hiver

La commission exécutive (CE) du Comité International Olympique (CIO) a annoncé le 25 octobre à Acapulco qu'elle considérait d'un œil favorable l'admission des épreuves suivantes au programme des Jeux Olympiques d'hiver de 2014 à Sotchi.

Saut à ski féminin
Cette discipline avait demandé sans succès son admission au programme des Jeux de Vancouver 2010. Elle se structure actuellement avec l'organisation par la FIS d'un "Coupe continentale" et compte de plus en plus de participantes.
Le saut à ski féminin aura son « examen de passage » lors des championnats du monde de ski nordique 2011 à Oslo du 23 février au 6 mars.

Relais mixte en biathlon
Même principe que le relais biathlon traditionnel mais en l'occurrence, organisé avec des équipes constituées de deux hommes et deux femmes. Cette épreuve est déjà organisée lors des championnats du monde de biathlon.

Half-pipe en ski (messieurs et dames)

Même principe que le half-pipe en snowboard : un demi-tube de neige dans lequel ont exécute des figures spectaculaires en prenant son impulsion sur les bords. Les sauts en ski ont une amplitude plus importante qu'en snowboard

Epreuve par équipes en patinage artistique
L'épreuve associe huit patineurs (deux hommes, deux femmes, un duo en couple et un duo en danse sur glace) d'une même nation, dont les points s'aditionnent pour déterminer un classement. Cette épreuve a été organisée pour la première fois lors des championnats du monde de Tokyo en 2009.

Slopestyle en ski (messieurs et dames),
Slopestyle en snowboard (messieurs et dames)

Une pente agrémentée de différents modules (le plus célèbre étant sans doute la « rampe » métallique que l'on doit « escalader » pour glisser dessus), où les meilleures figures sont jugées pour déterminer un classement. Le slopestyle (slope signifie pente en anglais) est une épreuve très populaire depuis de nombreuses années au « X-Games ».

Relais en luge.
Trois compétiteurs par nation se relaient sur la piste de luge, et l'équipe la plus rapide l'emporte. La FIL (fédération internationale de luge) organise déjà cette épreuve sur les différentes étapes de la Coupe du Monde.


Avant de se prononcer définitivement sur l'admission de ces disciplines, la Commission Exécutive du CIO a indiqué qu'elle souhaitait examiner les résultats des championnats du monde organisés au cours de la saison d'hiver 2011. La CE a chargé Jacques Rogge, président du CIO de statuer en son nom.

La commission du programme olympique a analysé toutes les demandes soumises par les Fédérations Internationales de sport sur la base des critères établis et a soumis ses conclusions à la CE. Parmi les principaux facteurs pris en compte : l'amélioration de l'universalité, de la parité hommes-femmes et de l'attrait auprès des jeunes, sans oublier la valeur ajoutée pour les Jeux. Autres éléments d'appréciation : le coût des infrastructures et l'impact sur le quota total d'athlètes et le nombre des épreuves. La CE a également décidé que le ski cross en ski acrobatique (messieurs et dames), admis à titre provisoire à Vancouver, serait maintenu au programme des Jeux Olympiques d'hiver.

Enfin, la CE a confirmé que le programme sportif des Jeux Olympiques d'hiver de 2018 qui sera soumis à l'approbation de la Session du CIO, serait identique à celui de Sotchi, avec sept sports.


Source : CNOSF/ CIO



  • Olympisme et mouvement sportif >
  • Journée Olympique et Fête du sport, 22 et 23 juin 2019
  • PARIS 2024 : des Jeux pour tous et connectés
  • PARIS 2024 : les sports additionnels
  • Voeux 2019 partagés : CNOSF, CPSF et Ministère des sports
  • Le gouvernement acte la fin du CNDS
  • Nouvelle gouvernance du sport : le rapport remis à la ministre des sports
  • La PETITION nationale "Sport pour tous, tous pour le sport !" est ouverte !!!
  • Denis Masseglia : « Un moment crucial pour le sport français »
  • Rechercher



    Rechercher un club en région Centre-Val de Loire ?

    Agenda du CROS

    Catalogue de formations


    Le catalogue de formations est téléchargeable ici.