Formation - professionnalisation > Actualités >

Deux jeunes Loirétains au Conseil des Jeunes du CNOSF


Elle a bientôt 15 ans et pratique le triathlon au sein du TEAM ETT à Beaugency, il en a 18, est spécialiste du demi-fond, et court sous les couleurs de l'ECO CJF à Orléans. Leï-Loo Balondrade et Sam Brûlé constituent le binôme du Centre-Val de Loire appelé à siéger au Conseil des Jeunes mis en place par le Comité National Olympique et Sportif (CNOSF).

Le Conseil des Jeunes est constitué de 28 membres, âgés de 15 à 21 ans, amenés à se rencontrer pour échanger autour du sport. Toutes les Régions, ainsi que les territoires d'Outre-Mer, sont représentés par un binôme fille/garçon. La particularité de tous les membres de ce tout nouveau Conseil, c'est cette volonté de s'impliquer dans le mouvement sportif et de faire évoluer la pratique du sport.



Qui sont Leï-Loo et Sam ?




Nos deux représentants ont déjà beaucoup d'idées, qu'ils ont envie de faire connaître et de partager. Avec le Conseil des Jeunes du CNOSF, une nouvelle aventure s'offre à eux.


Leï-Loo Balondrade, 15 ans, triathlon (TEAM ETT, Beaugency, Loiret)

En dépit de son jeune âge, elle aura 15 ans en août, Leï-Loo a déjà une petite expérience en matière de réflexion autour du sport. Déjà impliquée dans la vie de la ligue du Centre-Val de Loire de triathlon, elle a intégré en septembre dernier le Conseil National Jeunes de la Fédération Française de Triathlon. Elle contribue ainsi au développement de la pratique et du développement de l'activité pour les jeunes.

C'est par ce biais qu'elle a eu connaissance de la mise en place du Conseil National Jeunes du Comité National Olympique et Sportif et qu'elle a porté acte de candidature "pour m'impliquer de manière plus générale dans le sport, et pas uniquement dans le triathlon" explique-t-elle.

Ses pistes de travail : Développer la pratique du sport pour les jeunes, et mieux intégrer les personnes en situation de handicap.
Sa réaction : "Je suis contente d'avoir été choisie et de pouvoir m'impliquer dans le sport. C'est une fierté de représenter la Ligue".



Sam Brûlé, 18 ans, athlétisme (ECO CJF, Orléans, Loiret)

Petit, Sam rêvait des Jeux Olympiques, "mais maintenant c'est du passé, il faut se faire plaisir à son niveau", explique le jeune athlète, spécialiste du demi-fond. Très impliqué dans la vie de son club, il participe régulièrement aux animations, comme l'opération "rentrée en fête", pour rencontrer d'autres jeunes, et échanger avec eux.

Contrairement à Leï-Loo, il a découvert le Conseil des Jeunes du CNOSF par hasard, par une publication mise en ligne sur le réseau social Linkedin. Sa candidature s'est faite sur un coup de tête comme il aime à le dire : "J'ai vu une annonce, et je me suis dit pourquoi-pas. Il y avait un formulaire à remplir avec des proposition de plans d'actions à faire sur les jeunes et le sport."

Actuellement en bac pro au Lycée Hôtelier de l'Orléanais, Sam est particulièrement investi dans la nutrition du sportif. C'est dans cette optique qu'il envisage de faire des études en diététique, après avoir déjà effectué, entre autres, un stage à l'INSEP, le temple des sportifs de haut niveau : "Le sportif doit se faire plaisir dans sa nutrition, mais manger sain."


Ses pistes de travail : Développer les connaissances en matière de nutrition pour les sportifs, et mettre l'accent sur l'importance du mental.
Sa réaction : "Je suis persuadé qu'il y a des choses importantes à faire pour la jeunesse et le sport. Quand j'ai su que j'avais été choisi, je me suis renseigné un peu plus sur ce qu'était le Conseil des Jeunes, et franchement je suis assez content. C'est une belle occasion de partager des idées avec tous les autres. Je ressens une certaine fierté.".




Une première réunion à Paris dans le cadre de la journée Olympique



Nos deux représentants se sont rencontrés pour la première fois à Paris, dans le cadre de la journée Olympique, à laquelle ils ont été conviés, le temps d'un week-end. Ils ont d'abord été accueillis le samedi à la cité Universitaire, avant de rencontrer leur parrain de luxe, le basketteur Florent Pietrus.

Le travail a déjà commencé, raconte Sam « Le samedi, nous avons échangé en petit groupe sur les différentes actions réalisables, puis nous les avons classifié en différents thèmes. Le lendemain, nous avons poursuivi les échanges et nous sommes répartis en groupes avant de nous rendre sur la Journée Olympique. »

L'aventure continue, Leï-Loo a intégré le groupe « Inclusion/mixité » et Sam « sport-santé/médical/prévention ». La prochaine échéance est prévue en septembre. Un séance visio devrait être organisée avec les différents acteurs du CNOSF intervenant dans le projet.



Rechercher un club en région Centre-Val de Loire ?

Nos formations en ligne ou en présentiel


Rechercher