">
Actualités >

En 2013, le CNDS recentrera ses missions et réformera ses critères de subventions


"2013 devra […] être l'année du redressement financier et du retour aux ambitions d'origine." Dans sa lettre d'orientation pour 2013 au directeur général du Centre national pour le développement du sport (CNDS), Valérie Fourneyron rappelle ainsi qu'"il est urgent de prendre les mesures pour enrayer la dérive des engagements non financés et pour rétablir un niveau de trésorerie adapté à la gestion de l'établissement".

Les engagements pris à date par l'établissement sur la seule année 2012 dépassent en effet de près de 100 millions ses recettes annuelles et sa dette, à la fin de 2012, s'établit à 464 millions. Quant aux "ambitions d'origine" visées par la ministre des Sports, il s'agit de "favoriser la pratique du sport par le plus grand nombre, corriger les inégalités d'accès aux pratiques sportives et accompagner les associations sportives sur tous les territoires" (sur la situation du CNDS et sur la réorientation proposée, lire aussi notre interview de Valérie Fourneyron ci-contre du 27 novembre).

En conséquence, dès le 1er janvier 2013, "la mission des relations internationales sportives ne devra plus relever de l'établissement. En outre, les moyens accordés au soutien à l'organisation de nouvelles compétitions sportives majeures seront réduits et limités aux manifestations dont l'effet structurant sera démontré". En 2008, aucune somme n'était en effet engagée au budget du CNDS pour ce type de compétition… contre 25 millions d'euros en 2012, sans aucun financement nouveau permettant de les prendre en charge.

S'adapter aux besoins des territoires

En ce qui concerne les actions prioritaires, "la promotion de la santé par le sport fera l'objet d'une action concertée et cofinancée au sein d'un fonds alimenté par le CNDS et le ministère en charge de la santé", et les commissions territoriales seront incitées à mettre en place un fonds destiné au cofinancement, en lien avec les collectivités territoriales, de matériel spécifique pour l'accès à la pratique des personnes handicapées.

En matière d'emploi, le CNDS concentrera ses priorités sur "le tutorat des jeunes non qualifiés recrutés en emploi d'avenir et le développement des pratiques vers les populations [ou] les territoires fragiles urbains et ruraux". A cet effet, les moyens actuels seront renforcés dans le cadre d'un plan national sur l'Olympiade (2013-2016) en vue de créer 600 emplois supplémentaires en direction du mouvement sportif.

La lettre d'orientation précise encore un objectif : laisser aux acteurs "de larges possibilités d'adaptation aux besoins des territoires". Dans cette optique, le CNDS, le mouvement sportif et les collectivités locales sont invités à se concerter afin de proposer "une réforme des critères et des modalités d'intervention de l'établissement tant pour les subventions versées aux associations que pour les subventions d'équipement".


Source : Localtis.info



Les partenaires du CROS

PARIS 2024


Agenda du CROS


FORMATIONS :
>Formations de bénévoles 2017/2018 du mouvement sportif de la région Centre-Val de Loire

> Rechercher efficacement des partenaires privés pour son association sportive : les 11 et 12 décembre 2017

Pensez à mener l'entretien professionnel obligatoire auprès de vos salariés !
Des questions, Quels outils adaptés utiliser ...?

--> 02.38.49.88.52 ou formation.cvl@franceolympique.com

A propos de nos formations

Nos références

Conditions générales de vente

Contacts


Le CROS CVL est référencé dans le Datadock

Annuaire du sport

BasiCompta®

Sur les réseaux...



Où nous trouver?

Comité Régional
Olympique et Sportif
Centre - Val de Loire

6 ter rue de l'Abbé-Pasty
45400 FLEURY-LES-AUBRAIS
Le plan d'accès

Horaires d'ouverture et coordonnées du CROS

Horaires du Secrétariat
8h30-12h30 / 13h30-17h00
Fermé le mercredi après-midi
Coordonnées
Tél : 02.38.49.88.50
E-mail : centrevaldeloire@franceolympique.com

Rechercher